choisir une tenue professionnelle

Tenue professionnelle : faut-il se démarquer ou se fondre dans la masse ?

Dans la sphère professionnelle, se démarquer « pour le plaisir » peut se révéler désastreux pour votre image. Vous fondre dans la masse ne vous mènera pas beaucoup plus loin : ne vous remarquant pas, vos collègues auront du mal à apprécier vos qualités professionnelles.

 

Se démarquer, donc, mais de la bonne façon : voici quelques conseils pour y arriver dans les règles de l’art.

 

Règle numéro 1 : de la sobriété avant tout

Nous en avons tous fait l’expérience un jour, sur notre lieu de travail ou sur celui des autres. Un collaborateur se fait remarquer par une coupe ou une couleur de cheveux pour le moins étrange, un maquillage outrancier, un parfum qui embaume tout l’open space, une robe (beaucoup) trop serrée, trop courte —avec, en option, un décolleté qui plonge tellement qu’il ne semble plus pouvoir s’arrêter… la liste est longue, et les commentaires qui accompagnent ce genre de « tenues professionnelles » sont rarement positifs.

 

On ne soulignera jamais assez l’importance de la sobriété en matière de tenue de travail dans le domaine du conseil en image professionnelle.  En effet, quand les gens se rappellent de vous pour votre apparence physique, c’est que vous avez fait une erreur.

 

Et c’est bien là que réside toute la subtilité d’une tenue professionnelle : elle doit pouvoir se faire oublier, afin que votre interlocuteur se rappelle avant tout de vos compétences et de votre savoir-faire, tout en vous permettant de « sortir du lot ».

 

Règle numéro 2 : penser au moindre détail

Si votre apparence générale doit, dans la plupart des secteurs d’activité, rester sobre et élégante, ce sont les finitions et les petits détails qui vous permettront de vous démarquer — dans le bon sens du terme.

 

Ces détails ont un rapport direct avec le poste que vous occupez au sein de votre entreprise. Si vous êtes en charge de l’accueil d’une banque ou d’une agence immobilière, les clients remarqueront immédiatement votre visage. Mais aussi votre coiffure et vos mains qui devront être (idéalement) manucurées.

En revanche, il est peu probable qu’ils fassent attention à l’état de vos chaussures : même si cela ne vous autorise pas à vous rendre sur votre lieu de travail en tongs. Néanmoins, vous pourrez accorder moins d’importance à ce type de détail.

 

Gardez en mémoire que vous êtes l’image, parfois même le visage de votre entreprise. Dans cette perspective, quel souvenir souhaitez-vous laisser à vos interlocuteurs professionnels ? Votre réponse doit vous orienter dans le choix de vos tenues de travail.

 

Enfin, autorisez-vous à être vous-même, sans pour autant vous laisser aller aux types d’excès qui provoqueront immanquablement un « mais il/elle s’est cru où ?! ». (A lire aussi : La première impression)

 

Lorsque vous choisissez votre tenue professionnelle, vous devez tendre vers le parfait compromis entre sobriété, confort et élégance. Réfléchissez à l’impression que vous souhaitez renvoyer à vos interlocuteurs. Puis essayez d’imaginer les commentaires, positifs ou négatifs, que vous feriez si votre tenue était portée par une autre personne…

 

Maîtriser votre image c’est maîtriser votre réputation comme vous pouvez le constater en lisant l’article paru dans le magazine économique Suisse : BILAN – Réputation: une arme fatale

 

« Si la renommée contribue à propulser la carrière d’un individu ou les affaires d’une entreprise, elle peut aussi les détruire très vite, particulièrement avec les réseaux sociaux. D’où l’importance de maîtriser son image, et de savoir réagir en cas de crise. »

 

DES QUESTIONS? N’HÉSITEZ PAS À LAISSER UN COMMENTAIRE OU À ME CONTACTER DIRECTEMENT PAR EMAIL : SANDRA@POLLETMERA.COM

Sandra
Poll&Mera, Conseil en image personnelle

Pas de commentaires

Publier un commentaire