Pull en laine, matière naturelle, mode éthique, Poll et Mera

Pourquoi choisir une mode eco responsable?

Au moment de la virée shopping, nous avons toutes envie d’un beau vêtement. Et qui dit beau vêtement, dit belle coupe, mais aussi belles matières…et donc matières naturelles. Mais qualité, matières naturelles et prix élevés sont-ils vraiment un combo indissociable ? Petite enquête.

Pull en laine, matière naturelle, mode éthique, femme, Poll et Mera

Ah ces matières !

Si je vous dis beau pull en laine, bien chaud, bien doux… vous pensez laine bien sûr. Mais la laine, ça pique, non ? Beaucoup moins, voire plus du tout, s’il s’agit de cashmere. Le cashmere étant rare, il est bien plus cher que la laine.

 

Nous voilà donc devant le dilemme du prix. Mais à y réfléchir, il y a pourtant bien des avantages à s’offrir un pull en vraie belle laine : tout d’abord, on peut le garder longtemps. Il reste beau, ne se déforme pas au fil du temps, et – pardon d’être triviale- ne sent pas mauvais au bout d’une journée de travail contrairement aux matières synthétiques.

 

 

Oh une belle robe !

La mode est aux robes, quel bonheur ! Justement j’en cherchais une. Une très belle bien sûr. Je comptais profiter des soldes. Je rêvais d’une belle pièce de chez Claudie Pierlot, Sandro, Maje ou Hugo Boss. Pour moi, ces marques représentaient la qualité, l’originalité, bref – de véritables investissements. J’ai foncé sur Zalando et hop ! J’en ai sélectionné une dizaine.
Comme je tente depuis peu une approche minimaliste, je me suis intéressée de plus près aux matières. Je voulais privilégier les matières naturelles : laine, soie, cuir, ou même bambou ou chanvre, pourquoi pas ?Robe, matière naturelle, mode éthique, Poll et Mera A ma grande surprise, une seule robe contenait 64% de coton. Et les autres ? En viscose. Oui je sais. On vous a toujours dit que la viscose était une matière naturelle, mais…ce n’est pas entièrement vrai aujourd’hui. Elle est composée de matières synthétiques, et on l’utilise pour entoiler les pneus ou fabriquer les tampons. Alors, mettre le prix pour une matière synthétique ? J’hésite, j’hésite…

Et la planète ?

Disons que sans tomber dans le désespoir, la « fast fashion » n’est bonne pour personne. Pour nous, c’est assez désagréable d’être déjà démodée en sortant du magasin. Pour ceux qui fabriquent ces vêtements, c’est bien pire : l’impact sur la santé des travailleurs du textile et leur environnement de vie est insoutenable. Alors, choisissons les matières naturelles quand c’est possible, elles seront toujours les meilleures pour notre santé, notre confort et notre beauté. Pour les plus motivées, la liste des marques de commerce équitable est sur www.fairact.org!

Robe, shopping, matière naturelle, mode éthique, Poll et Mera

Pour ou contre une mode eco-responsable?

Est-ce que tu fais attention aux matières de tes vêtements? Tu en penses quoi? Comment t’y prends-tu? T’as peut-être une astuce ou une boutique à conseiller? 🙂
Laisse-moi un message, je suis preneuse de bons plans – merciiiii!

A très vite,

Sandra


Sandra Pérez Chitra
Conseillère en image personnelle
www.polletmera.com

4 Commentaires
  • Coucou Sandra,
    Perso, je suis pour une mode éco-responsable, mais ce n’est pas toujours facile…
    Je privilégie les matières naturelles, même si parfois je « craque »… Je préfère une paire de bottines en cuir que je mets 3 hivers de suite que 3 paires pour une saison… Je n’aime pas les matières synthétiques pour les vêtements (ça pue trop à la fin de journée !), mais je ne peux pas me passer d’élasthanne dans mes pantalons…
    Et que dire de la culture du coton qui utilise une quantité astronomique d’eau?? Je veux bien des fringues en bambou, mais ça ne se trouve pas partout…
    Bref, si des grandes enseignes montraient la voie à tous et démocratisaient les matières éco-responsables, ça donnerait plus envie d’entendre acheter….

    2 mai 2018 at 7 h 26 min
  • Hello!
    Merci pour ton article, trés interessant.
    Je suis pour mode eco-responsable. C’est aux créateurs de faire attention et à nous de consommer mieux.
    Je suis dans une optique zéro déchet / minimaliste et petit à petit j’essaie de consommer des vêtements eco-responsable mais ce n’est pas facile (trouver ce qui nous plait, le prix, etc) alors en attendant que ça se développe, le deuxième main est une bonne option. De plus, je trouve qu’en Suisse les boutiques de mode eco-responsable sont rares. Pour ma part, actuellement je limite mes achats et use les vêtements que j’ai depuis des années et qui sont comme neuf.

    2 mai 2018 at 8 h 48 min

Publier un commentaire