Avez-vous l’étoffe d’un leader ?

Il ne suffit pas d’ « avoir l’air » d’un leader pour être perçu comme tel. L’autorité a quelque chose de naturel, mais peut néanmoins être travaillée. Elle s’exprime à chaque instant à travers la façon dont vous vous comportez, notamment face à la difficulté.

 

Voici quelques conseils pour asseoir votre statut de meneur sur votre lieu de travail. Et avec le sourire, s’il vous plait !

 

Être un leader : une question d’attitude

Un bon leader, que ce statut soit officiel ou tout simplement perçu par le reste de l’équipe, est d’abord celui ou celle qui est capable d’entraîner les autres vers la réussite. Et notamment vers la réalisation des objectifs de l’entreprise. C’est aussi celui qui arrive à motiver en toutes circonstances, et à percevoir le meilleur chez les autres pour les aider à se dépasser. Quelque chose entre le mentalist et le coach en développement personnel.

 

Les vrais leaders ne créent pas de bons disciples, ils créent plus de leaders.

 

De ce premier constat découle une règle imparable pour être perçu comme un leader : vous devez vous montrer positif, voire enthousiaste, en toutes circonstances. N’hésitez pas à souligner les réussites de votre équipe, individuelles comme collectives. N’abandonnez pas cette attitude positive, sans pour autant tomber dans l’idéalisme ou la naïveté, lorsque vous abordez un dossier difficile ou un imprévu. Parfois un simple sourire suffit pour désamorcer les situations les plus compliquées — essayez la prochaine fois qu’un client, partenaire ou collaborateur commence à râler. Succès garanti !

 

Cette attitude, bienveillante et tournée vers la recherche de solutions plutôt que centrée sur la source du problème offrira un cadre rassurant à vos collègues. Ces derniers se montreront alors plus efficaces, plus motivés. Et ils pourront même prendre des initiatives sans craindre un brusque changement d’humeur ou d’attitude de votre part s’ils font une erreur.

 

Le magazine Forbes n’a pas hésité à comparer le leadership à un marathon plutôt qu’à un sprint. La position de meneur d’équipe se construit en effet sur le long terme, autour d’un projet commun qui fédère tous vos collaborateurs. Votre enthousiasme ne suffit pas! Vous devez absolument provoquer celui de vos collègues de travail, en les invitant par exemple à fixer les objectifs à atteindre avec vous. Il y a quelque chose d’une maman chez le leader. Après tout, on a toujours envie du meilleur pour nos enfants, n’est-ce pas? On veut qu’ils s’épanouissent et réussissent, pourquoi ne pas vouloir la même chose pour vos collègues?

 

image

Professionnalisme, écoute et respect : les qualités essentielles du leader

Non, la principale qualité d’un leader ne réside pas dans sa tenue hors de prix! Ni dans la position particulièrement stratégique de son bureau, signes illusoires d’une quelconque supériorité hiérarchique.

 

En revanche, votre sens de l’écoute et l’attention que vous porterez aux membres de votre équipe seront toujours perçus comme des marques de respect. Qui sont essentielles pour construire un lien durable avec vos collaborateurs. Il ne s’agit évidemment pas de « copiner » avec tout le bureau, et encore moins de délaisser vos responsabilités professionnelles au profit de votre entente avec le groupe. Mais c’est en commençant par respecter vos collaborateurs, et en leur apportant votre aide lorsqu’ils sont en difficulté, que vous finirez par gagner leur respect à votre tour.

 

Un bon leader est un leader qui…

2017-05-15 (2)

Sunnie Giles, auteure de l’étude publiée dans la Harvard Business Review.

 

Vous montrer respectueux et à l’écoute ne vous dispense pas d’exercer vos fonctions de chef d’équipe. Ce sont alors le professionnalisme et l’exemplarité qui vous permettront d’endosser le rôle d’un véritable meneur. En étant vous-même irréprochable, vous montrerez la voie à vos collègues tout en fixant (implicitement) le niveau d’exigence très haut. Bien évidemment, une tenue soignée et une attitude impeccable vous aideront à construire votre image professionnelle. Mais elles ne suffisent pas à faire de vous un véritable meneur!

 

N’oubliez jamais que votre statut de leader dépend essentiellement de l’impression que vous renvoyez à vos collaborateurs. Ce n’est pas à vous que revient le droit de juger de votre leadership.

 

S’ils devaient vous décrire, quels mots emploierait votre équipe?

 

DES QUESTIONS? N’HÉSITEZ PAS À LAISSER UN COMMENTAIRE OU À ME CONTACTER DIRECTEMENT PAR EMAIL : SANDRA@POLLETMERA.COM

Sandra
Poll&Mera, Conseil en image personnelle

Pas de commentaires

Publier un commentaire